Le Non Pardon Témoignage d’Enfer Par Daniel Ekechukwu

Témoignage d’Enfer Sur Le Non Pardon Par Daniel Ekechukwu

 

Témoignage d’Enfer Sur Le Non Pardon Par Daniel Ekechukwu

Comme rapporté par David Servant
(Téléchargement gratuit de site web. Heavensfamily.org Utilisé avec permission) Pasteur Daniel Ekechukwu et sa Résurrection d’entre les Morts. www.heavensfamily.org /ss/Daniel_main

Peu de temps après qu’il a eu lieu en Décembre 2001, j’ai entendu le rapport de la résurrection du pasteur nigérian Daniel Ekechukwu par e-mail de mon ami, le pasteur David K. Aboderin, de Lagos, au Nigeria. J’ai aussi entendu ce miracle de mon ami Brent Regis, le beau-fils de Reinhard Bonnkee. Bonnkee prêchait à l’église où Ekechukwu a été ressuscité peu de temps avant l’événement. Brent m’a raconté à ce moment-là quelquesuns des détails de l’expérience du pasteur Ekechukwu en Enfer. Quelques mois après, j’ai aussi regardé le documentaire vidéo de ce miracle réalisé par Christ For All Nations, qui a focalisé principalement sur le miracle de la résurrection. Je voulais savoir plus à propos de l’incident. Puisque je devais passer les deux premières semaines de Septembre 2002 à enseigner à trois congrès de pasteurs au Nigeria, j’ai dit à David Aboderin que s’il serait possible, j’aimerais rencontrer le pasteur Ekechukwu, et j’ai prié que le Seigneur fasse en sorte que ça arrive.

J’ai appris que le pasteur Ekechukwu était d’un village appelé Amaimo, dans l’État fédéré d’Imo, et qu’il était pasteur d’une église dans la ville d’Onitsha, dans l’État fédéré d’Anambra, appelé Power Chapel Evangelical Church. Onitsha était à environ trois heures de route de là où notre dernier congrès se tiendrait, dans la ville du Nigéria de l’est d’Umahia. J’ai donc demandé aux pasteurs à cette conférence si aucun d’entre eux savaient comment nous pourrions trouver le pasteur Ekechukwu. Un jeune homme a levé la main et m’a dit qu’il avait un ami qui avait un ami qui connaissait personnellement le pasteur Ekechukwu. Cependant, nous avons également appris que le pasteur Ekechukwu était très difficile à rencontrer, car il est très sollicité.

Pour raccourcir une longue histoire, nous avons finalement appris que le pasteur Ekechukwu séjournait temporairement dans un hôtel à cinq minutes de la maison de David Aboderin à Lagos, où je serais logé pendant mes trois derniers jours au Nigeria. On nous a donné également l’opportunité de le rencontrer. Ainsi, dans un pays de 130 millions de personnes, et dans une ville de 12 millions, l’homme que je voulais rencontrer logeait à seulement cinq minutes de moi! C’était soit une belle coïncidence ou la fatalité merveilleuse. On m’a donné la grâce de rencontrer Daniel Ekechukwu personnellement deux fois au cours de ces trois jours, et aussi de parler avec plusieurs personnes parmi le personnel de son ministère qui connaissaient très bien son histoire.

Le rapport qui suit a été rédigé de plusieurs sources:

1 Du pasteur Daniel Ekechukwu lui-même au moyen de discussions personnelles que j’ai eues avec lui à partir de Septembre 12-14 2002, alors que j’étais à Lagos, au Nigeria,

2 De son témoignage personnel écrit contenu dans son livret publié par lui-même qu’il m’a donné, intitulé Miracle of the 21st Century,

3 De l’écoute de son témoignage public le 13 Septembre à Chapel of Glory, Lagos, au Nigeria,

4 Du documentaire vidéo produit et vendu par le ministère de Christ For All Nations, qui comprend les témoignages du pasteur Daniel, du médecin qui a constaté le décès, de l’épouse de Daniel, du père de Daniel, du travailleur qui a embaumé Daniel, et de plusieurs pasteurs qui étaient présents lors de sa résurrection, et

5 D’une discussion personnelle avec Ede Samuel, un ami de longue date et assistant personnel du pasteur Daniel, qui était aussi un témoin oculaire de nombreux événements entourant le décès de Daniel et sa résurrection. Les événements décrits dans le rapport suivant sont des faits avérés selon le meilleur de ma connaissance et mémoire. J’ai envoyé ce rapport à un homme Nigérian nommé Uche Chikezie, qui était le chef de relations publiques de Daniel Ekechukwu, et il a affirmé que tout ce que j’ai rapporté est vrai. Je suis persuadé qu’en raison des complications d’un accident d’automobile, le pasteur nigérian Daniel Ekechukwu est mort physiquement tard dans la soirée de vendredi, 30 Novembre 2001, était mort pendant au moins 42 heures a visité le Ciel et l’Enfer pendant le temps de sa mort physique et a été ressuscité des morts entre 15H50 et 17H15 le dimanche 2 Décembre, au sous-sol de Grace of God Mission, situé à Onitsha, au Nigeria. La résurrection du Pasteur Ekechukwu est le plus grand miracle moderne dont j’ai entendu parler.

Bien que certaines des choses qui sont arrivés au pasteur Ekechukwu soient certainement extra bibliques, rien de tout cela n’est contre la bible. En effet, ni l’histoire de la résurrection de Daniel Ekechukwu ni l’histoire de votre salut n’est trouvable dans la Bible, ce qui les rend tous les deux extra bibliques, mais ni l’un ni l’autre ne doivent être rejetés sur cette base-là.

L’Histoire.

Le jeudi, 29 novembre 2001, le pasteur Daniel Ekechukwu et sa femme, Nneka, ont eu un malentendu qui a dégénéré en une dispute à la fin de laquelle elle l’a giflé. Il était très fâché par cet incident, au point de ne même pas reconnaître sa tentative à elle de se réconcilier le lendemain matin. Pasteur Daniel a admis que pendant toute la journée du 30 Novembre, il pensait, en colère, à la façon dont il mettra sa femme à sa place quand il retournerait à la maison. Il ne rentrerait pas, cependant, à la maison ce vendredi-là.

Comme il rentrait chez lui ce soir-là, les freins de sa Mercedes 230E vieille de 20 ans sont tombés en panne alors qu’il descendait une colline escarpée, et sa voiture a percuté un pilier de béton qui a été construit pour empêcher les voitures de tomber dans une pente abrupte. Il ne portait pas de ceinture de sécurité. Peu de nigérians les faisaient en 2001, mais cela a changé en 2003, lorsque le port d’une ceinture de sécurité est devenue une loi nationale, et sa poitrine a heurté avec beaucoup de force le volant et son pommeau, faisant apparemment des dommages à ses organes internes, car il vomissait bientôt du sang et respirait difficilement pour ne pas mentionner qu’il a rapidement perdu tout signe de vie. Daniel n’était pas en mesure de se retirer de sa voiture, mais des spectateurs frénétiques l’ont sorti. Un spectateur a offert sa voiture tandis qu’un autre spectateur a proposé de le conduire à l’hôpital Saint Charles Borromeo, pas loin de là, à la périphérie de Onitsha.

Dans les minutes qui suivaient leur arrivée à l’hôpital, un médecin a commencé à administrer un traitement d’urgence, mais Daniel savait que son corps ne répondait pas. Il a commencé à prier la prière d’un homme qui sait qu’il va mourir, demandant à Dieu de lui pardonner tous ses péchés afin qu’il soit prêt à se tenir devant le Seigneur. Il a également envoyé pour faire venir sa femme, Nneka, avec qui il avait refusé de parler quand il a quitté sa maison plus tôt ce jour-là. Elle s’est évanouie en entendant les nouvelles de l’accident et l’état de son mari, mais une fois ranimée a été emmenée par un voisin chrétien à l’hôpital. L’ami de Daniel, Samuel Ede que j’ai interviewé longuement était avec elle et a essentiellement vu tout ce qui a transpiré au cours des trois prochains jours.

En voyant Daniel dans un état critique quand elle est arrivée à l’hôpital Saint Charles Borromeo, la femme de Daniel a fondu en larmes, suppliant son mari de ne pas mourir et la quitter. Le médecin a admis qu’il n’y avait rien qu’il puisse faire pour sauver la vie de Daniel. Gardez à l’esprit qu’il s’agissait d’un hôpital du tiers monde, et ainsi Daniel a demandé qu’il soit transféré en ambulance à l’hôpital Umezuruike à Owerri, où son médecin personnel exerçait. L’hôpital Umezuruike était à 80 kilomètres de là. L’épouse de Daniel a organisé l’ambulance contre l’avis des médecins à l’hôpital Saint Charles. C’était sur le chemin de l’hôpital Umezuruike que Daniel est mort.

Daniel était couché à l’arrière de l’ambulance alors que sa femme était sur le siège du passager de devant. Il a commencé à sentir qu’il n’allait pas survivre, et il a appelé sa femme de venir à lui. Il a commencé à dire au revoir, à lui donner des instructions sur certains documents personnels et de l’église et, et l’a conseillée de prendre soin de leurs fils et de son église. Elle s’est mise à sangloter considérablement et au milieu de ses larmes l’a fortement réprimandé pour de telles déclarations négatives. Il était un homme de Dieu et devrait avoir la foi, et non pas parler de mourir!

Comme elle parlait, Daniel a vu deux grands anges Ils étaient si grands que plus tard, il se demandait comment ils s’intégraient à l’intérieur de l’ambulance – un était aussi grand que l’ambulance qui étaient complètement blanc, même les pupilles de leurs yeux. Daniel a essayé de parler aux anges, mais un a tenu son doigt sur ses lèvres, faisant signe qu’il garde le silence. Les anges l’ont levé de chaque côté, et Daniel a réalisé qu’il y avait maintenant deux de lui-même. Les anges lui tenaient sous chaque bras de son homme esprit qui était parfaitement sain, tandis que son corps brisé gisait ci-dessous. Une fois qu’ils ont quitté l’ambulance, Daniel est devenu inconscient au monde naturel.

Quand l’ambulance est arrivée à l’hôpital Umezuruike avec le corps de Daniel, il était tard au vendredi soir, le 30 Novembre et le médecin de Daniel n’était pas là. Un membre du personnel médical, cependant, a examiné son corps et a dit tristement à Nneka que son mari était mort et qu’il n’y avait rien qui pouvait être fait. Nneka a refusé de croire le mauvais rapport.

Alors ils ont conduit jusqu’au centre médical fédéral d’Owerri, mais n’ont trouvé aucun médecin là-bas non plus. Enfin, ils ont conduit jusqu’à la clinique Eunice, et là Daniel a été confirmé mort par le Docteur Jossy Anuebunwa. Il n’y avait aucune respiration, aucun battement de cœur ou pouls, et les pupilles de Daniel étaient dilatées et fixes. Le médecin a dit qu’il n’y avait rien qu’il puisse faire. Un certificat de décès a été fait à 23H30, le 30 Novembre, 2001.

Ils ont ensuite conduit le cadavre de Daniel à la maison de son père dans un village proche, et, naturellement, le père de Daniel et d’autres membres de la famille avaient le cœur brisé à la vue de la dépouille de Daniel, pleurant abondamment. Le père de Daniel leur a demandé de emmener son corps au mortuaire de l’hôpital général d’Ikeduru maintenant connu comme l’Hôpital communautaire de Inyishi pas loin. Ils y sont arrivés à environ 1h du matin le samedi matin.

Le travailleur de pompes funèbres sur place, M. Darlington Manu, a reçu le cadavre et les membres de la famille sont partis. La morgue rudimentaire nigériane où le corps de Daniel a été emmené n’avait pas d’installations de stockage froides, et donc le croque-mort a injecté des produits chimiques d’embaumement dans les doigts de Daniel et dans ses pieds. Il a ensuite préparé pour embaumer le corps de Daniel entièrement en coupant la cuisse intérieure de Daniel afin d’insérer un tuyau par lequel il pourrait injecter plus de fluide d’embaumement. Comme il faisait cela, il a éprouvé un choc qui l’a poussé loin du cadavre. Cela ne l’a pas surpris, comme il avait fait l’expérience de forces similaires avant et les a attribués à des puissances occultes. Ces choses-là sont largement pratiquées en Afrique et très respectées par tous les pasteurs africains que je connais. Les africains ne comprennent jamais le scepticisme des américains quant à la réalité du pouvoir occulte.

Après une deuxième tentative et un second choc qui a quelque peu paralysé son bras droit, il a conclu que Daniel a dû être membre d’une puissante société secrète. Il a supposé, cependant, qu’après quelques sacrifices et incantations occultes les puissances dans le cadavre se calmeraient, et il pourrait alors terminer son travail. Ce croque-mort, bien sûr, n’était pas chrétien, mais s’est converti après la résurrection de Daniel. Alors il a demandé à un assistant de mettre le corps de Daniel à l’arrière de la morgue, où de nombreux autres cadavres étaient déjà posés. Par ailleurs, Daniel a dit que les gens pouvaient sentir les produits chimiques d’embaumement sortant de son corps pendant deux semaines après sa résurrection. Ils l’embrassaient et après se bouchaient le nez.

A environ 2H samedi matin, le croque-mort, qui vivait très proche de la morgue, était perturbé par des chants d’adoration venant de l’intérieur de sa morgue, qui ont cessé dès qu’il s’approchait de la porte de la morgue. Cela s’est produit à deux reprises. En recherchant pour trouver la source de la musique dans sa morgue, il a remarqué une sorte de lumière émanant du visage du cadavre de Daniel. Cela l’a complètement déstabilisé.

Le croque-mort était tellement perturbé par ce qui se passait qu’il a retrouvé le père de Daniel le samedi matin pour le tenir au courant de ce qui se passait et pour lui demander de retirer le cadavre de Daniel de sa morgue. Puis, le samedi soir, pendant qu’elle dormait, l’épouse de Daniel a fait un rêve dans lequel elle a vu le visage de son mari, et il lui demandait pourquoi ils l’avaient laissé dans la morgue. Il a déclaré qu’il n’était pas mort et qu’elle devrait l’emmener à Onitsha où l’évangéliste allemand Reinhard Bonnkee prêchait. Elle a décidé de le faire, même si sa famille pensait qu’elle était folle.

Daniel était mort depuis plus de 28 heures. La famille a finalement cédé, mais a acheté un cercueil et apporté des vêtements de funérailles pour que le croque-mort habille Daniel. La rigidité cadavérique avait pleinement agi en ce moment. Une ambulance a été louée le dimanche matin, 2 Décembre, et le cercueil qui contenait le corps de Daniel a été emmené à Grace of God Mission une grande église à Onitsha, à environ une heure et demie de là, où l’évangéliste Reinhard Bonnkee prêchait lors d’un culte d’après-midi pour dédier une église. Ils sont arrivés à l’église vers 13H. Les locaux de l’église étaient protégés par des essaims de forces de sécurité fédérales, nationales et locales à cause de Reinhard Bonnkee, qui a reçu de nombreuses menaces de mort, et qui est détesté par des musulmans partout en Afrique. Sans parler du fait que le World Trade Center avait été détruit par des pirates d’air musulmans, quelques semaines avant. Pour cette raison, les gardes ne permettaient pas que le cercueil soit apporté sur les locaux de l’église, pensant qu’il pourrait en fait contenir des explosifs.

L’épouse de Daniel a bruyamment plaidé avec eux, et a ouvert le cercueil pour leur montrer son mari décédé, qui a eu pour résultat qu’ils se moquaient d’elle et la fouettaient même en raison de sa persistance pour entrer. Elle a causé une telle perturbation que le pasteur principal a été notifié, et son fils a décidé que l’épouse de Daniel soit autorisée à apporter son corps dans l’église sans le cercueil, et qu’il soit placé au sous-sol. Le corps de Daniel a été posé là sur deux tables réunies dans une salle d’école du dimanche.

Certains croyants se sont réunis autour du corps de Daniel et priaient alors que Reinhard Bonnkee, qui ne savait rien du cadavre dans le sous-sol, prêchait et priait. Finalement, il a été constaté que le cadavre de Daniel tremblait, puis une respiration irrégulière a commencé. En ce moment, Reinhard Bonnkee avait quitté les locaux entièrement. Les croyants présents ont commencé à prier avec ferveur, et parce que son corps était raide et froid, ils ont commencé à masser son cou, ses bras et ses jambes. Lorsque les gens dans le sanctuaire ont appris qu’un homme mort audessous revenait à la vie, la salle du sous-sol a été rapidement bourrée avec des gens. Soudain Daniel a éternue et s’est levé d’un bond. Il était quelque part entre 15H50 et 17H15 le Dimanche après-midi. Daniel était mort vendredi soir vers 22H. Il est lentement devenu pleinement cohérent au cours des prochaines heures.

Daniel se tenait avec l’ange et regardait une multitude de gens en adoration qui étaient habillés en vêtements blancs brillants. Il a immédiatement pensé qu’ils étaient des anges, mais l’ange l’accompagnant lui a dit qu’ils étaient des êtres humains qui, “ pendant qu’ils vivaient sur la terre, servaient Dieu et avait la foi centrée sur JésusChrist et vivaient droite.” Ces gens étaient tous sans âge et sans race. Autrement dit, aucun ne paraissait être jeune ou d’âge moyen ou âgés, et aucun n’avait de signes distinctives raciales dans leur apparence. Tous étaient focalisés sur une lumière très brillante au-dessus d’eux, et se prosternaient tous en unisson parfaite. Ils levaient tous leurs mains à la fois et se prosternaient à la fois, “ comme si une sorte du dispositif électronique les activait.”

Daniel a remarqué un homme qui semblait âgé parmi la multitude, et la pensée lui est venue que peut-être cet homme était Dieu, mais l’ange accompagnateur l’a immédiatement corrigée. L’homme était le père Abraham. Lisez Luc 16:19-31 pour une histoire que Jésus a raconté qui parle d’Abraham dans l’au-delà.

Daniel aspirait à rejoindre les adorateurs, mais l’ange lui a dit qu’il y avait d’autres choses que Daniel avait besoin de voir. Il a dit à Daniel qu’ils allaient ensuite voir la promesse de Jésus à ses disciples, la maison qu’Il a préparé pour ceux qui “ Il trouverait juste au dernier jour.” Tout de suite ils étaient là. Daniel a dit qu’il n’ya pas de moyen terrestre pour décrire ce qu’il a vu. La maison n’avait pas de fin apparente à sa hauteur ou sa largeur. Elle ne cessait de bouger, et chaque chambre aussi tournait d’une certaine manière. Elle était faite de quelque chose qui était transparente comme le verre, et les sols semblent être faits de lumière. Daniel n’a vu personne dans la grande maison, mais a entendu de beaux chants. Se demandant d’où la musique venait, l’ange lui a immédiatement indiqué les nombreuses fleurs autour de la maison. Quand Daniel les a regardées de plus près, elles bougeaient et se balançaient et chantaient la louange à Dieu!

L’ange a dit à Daniel: “La maison est prête, mais les saints de Dieu ne le sont pas. Jésus est retardé parce que les Chrétiens dans l’église ne sont pas encore prêts.” C’est tout à fait biblique. Voir 2 Pierre 3:12. Ensuite, l’ange a emmené Daniel en Enfer, et ils se tenaient à la porte. Quand l’ange a levé sa main et l’a redescendue, la porte s’est ouverte, et Daniel pourrait immédiatement entendre les sons terribles de gens criant et pleurant, mais tout en Enfer était en obscurité totale. Puis une lumière a brillé de l’ange, et Daniel pourrait voir de nombreux groupes de personnes dans la souffrance. Il m’a parlé de plusieurs groupes précis qui passaient par des cycles sans fin de tourments, tenus captifs aux mêmes péchés qu’ils pratiquaient sur la terre.

Un groupe était composé de gens qui mangeaient leur chair et ensuite la vomissaient dehors sur le sol, à ce moment le vomi volerait pour revenir sur leurs corps et changer de nouveau en chair qu’ils mangeaient à nouveau. L’ange a dit à Daniel que ces gens étaient ceux qui avaient mangé de la chair humaine comme une pratique occulte. Ce genre de choses se produit en Afrique tout le temps. Un autre groupe, qui avait volé la terre des autres tandis qu’ils étaient sur la terre, creusait sans cesse le sol de rocher dur avec leur mains nues.

Comme j’ai entendu Daniel rapporter cette scène, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à combien de fois l’Ecriture déclare que Dieu rendra à chaque personne selon ses actes, et promet également que tout le monde va récolter exactement ce qu’ils ont semé. Je me rappelais l’histoire que Jésus a racontée de Lazare et l’homme riche. Dans l’au-delà, leurs rôles étaient exactement inversés. L’homme riche aspirait à une goutte d’eau de la part de Lazare tout comme Lazare avait auparavant désiré une miette de la table de l’homme riche.

Le Pasteur Daniel a également vu l’ancien dictateur militaire du Nigeria. Il a vu un chrétien qui s’était impliqué dans des pratiques occultes et s’est éloigné du Seigneur, et un pasteur qui avait détourné de l’argent de son propre église et a aussi menti à ce sujet. L’ancien pasteur a supplié qu’il rendrait l’argent si Daniel pouvait l’aider à échapper de l’Enfer. Même s’il y avait différentes sortes de tortures, toutes les personnes dans l’Enfer se tordaient de douleur sous une force invisible qui les serrait continuellement. Ils criaient tous, pleuraient et grinçaient leurs dents. Pasteur Daniel m’a dit que si chaque chrétien pouvait voir ce qu’il a vu, il n’y aurait plus besoin de prêcher l’Évangile, car chaque chrétien deviendrait l’Évangile.

La chose la plus surprenante est ce qui s’est passé ensuite. L’ange accompagnateur a dit au pasteur Daniel: “Si ton dossier devrait être appelé ici, tu seras sans aucun doute jeté en Enfer.” Le pasteur Daniel s’est immédiatement défendu en disant: “Je suis un homme de Dieu! Je le sers de tout mon cœur! “ Mais une Bible est apparue dans la main de l’ange, et elle était ouverte à Matthieu 5, où Jésus a averti que si l’on appelle son frère un insensé, il est assez coupable pour aller dans l’Enfer de feu. Voir Matthieu 5:21-22.

Pasteur Daniel savait qu’il était coupable des paroles de colère qu’il avait dites à sa femme. L’ange lui a également rappelé que Jésus a promis que Dieu ne pardonnera pas nos péchés, si nous ne pardonnons pas aux autres. Voir Matthieu 6:14-15, parce que nous récolterons ce que nous avons semé. Seuls ceux qui sont miséricordieux obtiendront miséricorde. Matthieu 5:7. L’ange a dit à Daniel que les prières qu’il priait comme il mourait dans l’hôpital étaient sans effet, parce qu’il a refusé de pardonner à son épouse même quand elle a tenté de se réconcilier le matin de son accident mortel.

Pasteur Daniel a pleuré à cette révélation, mais l’ange lui a dit de ne pas pleurer, parce que Dieu allait le renvoyer à la terre pour accorder la demande de l’homme riche. Voir Luc 16:27-30. Un homme reviendrait de la mort et avertira les gens de l’Enfer. L’ange a dit que la résurrection de Daniel servirait comme un signe et serait le dernier avertissement pour cette génération.

Enfin, le pasteur Daniel a été conduit au sommet d’une montagne, à laquelle il y avait un grand trou complètement ténébreux. Là l’ange accompagnateur a remis Daniel à un homme qui se tenait là qu’il ne reconnaissait pas au début, mais s’est vite rendu compte qu’il était l’évangéliste allemand Reinhard Bonnkee. L’ange a dit à Daniel que cet homme allait l’aider à répandre l’évangile du salut.

Daniel et le Révérend Bonnkee sont tombés dans le trou, et c’est à ce moment que le pasteur Daniel a sauté de la table où il se trouvait à Grace of God Mission. Il était de retour dans son corps après avoir été mort pendant au moins 42 heures, presque deux journées entières.

Comme vous pouvez l’imaginer, le pasteur Daniel insiste beaucoup dans son prêche sur la nécessité de pardonner à ceux qui nous ont fait mal, de peur que n’importe qui subisse le sort qu’il a presque subi. Combien il est important que nous obéissions aux commandements de Jésus concernant le pardon et marchant dans l’amour les uns envers les autres, ainsi que tout le reste de ses commandements. Il est en effet temps pour l’Église de se repentir et “ Rechercher la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur”. Hébreux 12.14.

N’écoutez pas les faux enseignants qui disent que la sainteté n’est pas indispensable pour gagner finalement la vie éternelle. Jésus a averti que seuls ceux qui font la volonté de Son Père entreront dans le royaume du Ciel. Voir Matthieu 7:21. N’écoutez pas les enseignants qui disent que si vous êtes une fois sauvé vous avez la garantie que vous serez toujours sauvé. Jésus a averti Ses disciples les plus proches, voir Matthieu 24 :1-3, de la possibilité pour eux de ne pas être prêts quand Il retournerait et d’être jeté en Enfer. Voir Matthieu 24:42-25:46.

Si nous attendons que Dieu nous pardonne, nous devons pardonner aux autres. C’est ce que Jésus a promis solennellement. Êtes-vous prêt à vous tenir devant Jésus, sincère et sans reproche?

Dieu a promis à plusieurs reprises dans Sa Parole qu’Il rendra à chaque personne selon ses actes. Paul a écrit: Mais par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses œuvres : réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité ; mais l’irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l’injustice. Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec ! Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec ! Romains 2:5-10.

Les gens que Daniel a vus en train de manger leur propre chair sans cesse étaient apparemment jugés pour avoir mangé de la chair humaine comme une pratique occulte au cours de leur vie. Dans l’Ancien Testament, Dieu a promis qu’Il jugerait les méchants en leurs laissant aucun autre choix que de manger la chair de leurs propres enfants morts. Voir Deutéronome 28:54-57. Comme prédit dans le livre du Nouveau Testament de l’Apocalypse, lorsque Dieu en colère tournera les eaux de la terre en sang, un ange déclarera, “ Tu es juste, Seigneur, toi qui es, et qui étais ; tu es saint, parce que tu as exercé ce jugement. Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes et tu leur as donné du sang à boire ; ils en sont dignes.” Apocalypse 16:5-6.

A moins que les gens ne se repentent, Dieu va leur donner exactement ce qu’ils méritent. Ils récolteront ce qu’ils ont semé, et ainsi l’Enfer sera personnalisé pour chaque pécheur. Jésus a averti de cela “Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maitre, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups. Mais celui qui, ne l’ayant pas connu, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups “ Luc 12:47-48.

Certes, l’aspect de l’expérience de Daniel en Enfer qui est le plus solennel était la déclaration de l’ange que Daniel aurait fini là-bas à cause de son refus de pardonner si Dieu n’avait pas eu pitié de lui. Est-ce que le non pardon peut effectivement fait entrer un chrétien en Enfer en fin de compte? Encore une fois, l’Ecriture répond Oui. Vous souvenez-vous de la parabole du serviteur impitoyable trouvé dans Matthieu 18:21-35? Quand le maître a appris que son serviteur qui il avait gracieusement pardonné avait refusé de pardonner un collègue serviteur, il était “ irrité “ et “ le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il a payé tout ce qu’il devait.” Matthieu 18:34. Autrement dit, la dette anciennement pardonné et impayable du serviteur a été rétablie, de sorte qu’il s’est trouvé à nouveau devant ce qu’il ne pourrait jamais rembourser, sous la colère de son maître et livré pour être torturé. Alors Jésus a mis en garde: “C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.” Matthieu 18:35.

De toute évidence, c’était un avertissement aux Chrétiens comme le prouve le contexte extérieur. Voir Matthieu 18:1-2,21. La parabole a été racontée aux croyants, les exhortant à pardonner leurs frères, et par le contexte interne, comme le serviteur impitoyable représente évidemment une personne qui a déjà été pardonnée par Dieu, un chrétien. Mais le statut de pardonné de cette personne pardonnée a été annulée. Il a récolté ce qu’il avait semé. Pasteur Daniel Ekechukwu n’était pas différent du serviteur impitoyable dans la parabole de Jésus. Alors pourquoi devrionsnous être surpris que l’ange disait à Daniel Ekechukwu ce que Jésus a dit à tous Ses disciples?

Tout cela veut dire que les Chrétiens peuvent perdre leur salut par le non pardon. Si vous êtes parmi ceux qui croient que si vous êtes sauvé une fois vous avez la garantie que vous serez toujours sauvé, vous devez reconsidérer votre position. Ce point de vue n’est pas seulement contredit par la parabole du serviteur impitoyable, mais aussi par de nombreuses autres écritures.

Voir Matthieu 24:4-5,11-13,23-26,42-51, Matthieu 25:1 -30, Luc 8:11-15, Luc 11:24-28, Luc 12:42-46, Jean 6:66-71, Jean 8:31- 32,51, Jean 15:1-6, Actes 11:21-23, Actes 14:21-22, Romains 6:11-23, Romains 8:12-14,17, Romains 11:20-22, 1 Corinthiens 9:23-27, 1 Corinthiens 10:1-21, 1 Corinthiens 11:29-32, 1 Corinthiens 15:1-2, 2 Corinthiens 1:24, 2 Corinthiens 11:2-4, 2 Corinthiens 12:21-13 5, Galates 5:1-4, Galates 6:7-9, Phillipiens 2:12-16, Philippiens 3:17-4, Colossiens 1:21-23, Colossiens 2:4-8, 18-19, 1 Thessaloniciens 3:1-8, 1 Timothée 1 3- 7,18-20, 1 Timothée 4:1-16, 1 Timothée 5:5-6,11-15, 1 Timothée 6:9- 12,17-19,20-21, 2 Timothy 2:11-18, 2 Timothée 3:13-15, Hébreux 2:1-3, Hébreux 3:6 – 19, Hébreux 4:1-16, Hébreux 5:8-9, Hébreux 6:4-9,10-20, Hébreux 10:19-39, Hébreux 12:1-17,25-29, Jacques 1:12-16, Jacques 4:4- 10, Jacques 5:19-20, 2 Pierre 1:5-11, 2 Pierre 2:1-22, 2 Pierre 3:16 -17, 1 John 2:15-2 28, 1 Jean 5:16, 2 Jean 6-9, Jude 20-21, Apocalypse 2:7,10- 11,17-26, Apocalypse 3:4-5,8-12,14-22, Apocalypse 21:7-8, Apocalypse 22:18-19.

Jésus a solennellement averti que si nous ne pardonnons pas aux autres, Dieu ne nous pardonnera PAS non plus. C’est tellement essentiel que nous devrions nous examiner à cet égard au moins autant que chaque fois que nous prions selon Jésus, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Marc 11:25 -26.

C’est tellement fondamental que le concept est inclus dans le notre Père, qui dit: “Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés”.” Si vous pardonnez aux hommes leur offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.” Matthieu 6:12-15.

Jésus a dit: “Si ton frère a péché, reprends-le ; et s’il se repent, pardonnelui. Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois il revient à toi, disant: Je me repens, – tu lui pardonneras”. Luc 17:3-4. Dans la parabole du serviteur impitoyable citée précédemment, remarquez que le premier et deuxième serviteur ont tous les deux demandé la pitié. Dans le cas du pasteur Daniel, sa femme avait cherché la réconciliation, Daniel l’avait refusée, puis il a eu sa mort inopportune. Dieu merci qu’il a eu pitié de Daniel, et, ce faisant, Dieu a montré Sa pitié à nous tous qui ne sont pas prêts à nous tenir devant lui en raison du non pardon dans nos cœurs.

De toute évidence, C’est un très grand mal aux yeux de Dieu de refuser de pardonner à un frère ou une sœur en Christ. C’est toutefois couramment pratiqué par ceux d’entre nous qui nomme Jésus comme Seigneur. Quand offensé, nous hébergeons un grief et parlons à tout le monde de l’offense, rapportant, ajoutant le péché à notre péché, et nous plaçant en danger d’être jugé par Dieu. Voir Matthieu 7:1-5. Jésus nous a avertis que si notre relation avec notre frère n’est pas bon, notre relation avec Dieu n’est pas bon non plus.

Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis viens présenter ton offrande.” Matthieu 5:23 – 24.

Si nous nous rendons compte que nous avons offensé un frère, nous devrions arrêter ce que nous faisons, même si nous effectuons quelque obligation spirituelle, et aller à ce frère pour travailler à la réconciliation, tout comme Jésus l’a enseigné.

Ainsi, celui qui a commis l’offense, s’il réalise ce qu’il a fait, et l’offensé ont la responsabilité devant Dieu de ne faire aucun retard dans le travail pour la réconciliation. Et s’ils ne peuvent pas atteindre la réconciliation, ils devraient chercher l’aide aux autres jusqu’à ce que la réconciliation soit atteinte ou jusqu’à ce qu’une partie soit excommuniée de l’église, selon les consignes de Christ dans Matthieu 18:15-17. De toute évidence, c’est quelque chose de sérieux pour Dieu.

En tant que notre règle générale, nous devons imiter Dieu, qui désire ardemment que les pécheurs se détournent de leurs péchés et soient réconciliés avec Lui, et Il est donc toujours en train de travailler à la réconciliation, attendant patiemment que les pécheurs se repentent. Nous aussi, devons maintenir une politique de “cœur ouvert”, toujours faisant ce que nous pouvons pour être en paix avec les autres. À cet égard, Paul a écrit: “S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous.” Romains 12:18. Jésus et Etienne ont tous les deux prié que Dieu pardonne ceux-là mêmes qui les tuaient. Nous aussi avons la même capacité d’aimer par la puissance du Saint-Esprit.

Le pasteur Daniel Ekechukwu appelle maintenant les Chrétiens à faire ce que le Christ commande à tous Ses disciples de faire depuis deux mille ans. Pardonner les uns aux autres. Et il le fait avec la passion d’un homme qui croit vraiment que Jésus a voulu dire ce qu’Il a dit. Et si toute ça n’était qu’un canular? Alors, la pire chose qui en sortira c’est que des centaines de milliers, et peut-être des millions, de chrétiens examineront leurs vies et obéiront aux commandements de Jésus concernant le pardon. Ainsi, ils seront plus prêts à le rencontrer quand il revient. Ce n’est pas si mal, n’estce pas? Et même si nous ignorons tout ce que Daniel Ekechukwu dit, nous serions bien avisés de ne pas ignorer rien de ce que Jésus a dit. Il avait beaucoup à dire sur la nécessité absolue du pardon et les conséquences désastreuses du non pardon.

Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage, sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent et de l’or, que vous avez été rachetés de votre vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache. 1 Pierre 1:17-19.

Enfin, j’ai filmé une interview de Daniel lui-même pendant presque une heure sur ses expériences au Ciel et en Enfer. Il est un communicateur passionné. Il ne fait aucun doute qu’il croit que son expérience venait de Dieu. Il a expliqué plus en détail qu’il ne l’avait fait avec moi l’année précédente. En l’écoutant, j’ai eu le sentiment continuel que Daniel le trouvait très difficile de décrire à sa propre satisfaction ce qu’il a vu et entendu parce que le monde spirituel est si différent de celui du monde matériel, et il n’y a rien à utiliser comme une comparaison pour fournir une explication. J’ai le même sentiment quand je lis l’un des prophètes ou l’Apocalypse de Jean.

J’avais également le sentiment que lui-même ne pouvait pas comprendre tout ce qu’il a vécu alors qu’il était hors de son corps, et il était toujours en train d’y penser et d’essayer de les comprendre. Il me parlait de ses spéculations au sujet de certaines choses qu’il ne comprenait pas. Par exemple, Daniel a dit que l’ange qui l’a accompagné utilisait toujours le mot “nous” en parlant de lui-même et au moins une autre personne que Daniel n’a pas vue. Daniel pense que peut-être il y avait d’autres anges autour de lui dont il n’était pas au courant. J’ai suggéré que peut-être cet ange parlait au nom de Dieu, comme nous le lisons dans l’Ecriture que les anges le font souvent, et Dieu utilisait le mot “nous” tout comme Il a utilisé le mot “nous” dans les premiers chapitres de Genèse. Daniel n’en était pas sûr. Daniel m’a dit encore que toute son expérience hors de son corps lui semblait comme seulement quinze minutes, et que quand il était ressuscité, il pensait que son expérience avait juste été un puissant rêve. Cependant, sa femme a fini par le convaincre qu’il était couché dans une morgue les deux nuits précédentes entre deux autres cadavres. Si l’expérience de Daniel n’était qu’un rêve, c’était un rêve étonnant dans l’étendu de détail et révélation.

J’ai aussi appris que Nneka avait supplié Daniel de lui pardonner de l’avoir giflé avant son départ de chez eux le matin du 30 Novembre 2001. Mais il avait refusé. Il a dit qu’une telle chose (Une femme qui gifle son mari) ne se fait jamais dans son pays. Il s’agit d’une “ abomination.” Son intention était d’attendre après le culte de Dimanche, pour la suspendre pour un an de séparation de lui à la demeure de son père dans le village d’Amaimo. La libération des femmes n’est pas encore arrivée aux villages du Nigeria. Après sa résurrection, cependant, Daniel a dit à sa femme que son pardon est comme du pain dans le réfrigérateur – si elle le veut, elle peut venir le prendre quand elle veut!

Daniel m’a aussi donné quelques informations sur la différence entre le Paradis et le Ciel, et l’Enfer et l’étang de feu. Par exemple, il a dit que beaucoup de gens pensent que l’Enfer et le l’étang du feu sont le même, mais ils ne le sont pas. L’Enfer est juste un lieu de détention provisoire, et finalement tout le monde dans l’Enfer sera jugé au Grand Trône Blanc du Jugement, puis sera jeté dans l’étang de feu. Je le savais déjà, comme il est marqué dans l’Ecriture. Nous lisons dans Apocalypse 20:14 que la mort et l’Enfer, ou comme la ‘‘New American Standard Bible’’ le dit plus précisément « Le séjour des morts », sera jeté dans l’étang de feu.

Daniel a dit qu’avant la mort et la résurrection de Jésus, les saints décédés allaient à un endroit en Enfer. Je préférerais dire “le séjour des morts”, comme traduit plus précisément par la N.A.S.B. “ Hades “ en anglais, le séjour des morts est le mot grec qui est équivalent au mot hébreu de l’Ancien Testament « shéol ». Comparer Actes 2:27 avec le Psaume 16:10. Shéol ou Hadès en anglais était le séjour des morts des justes et injustes dans l’Ancien Testament apparemment constitué d’un lieu de tourment et un lieu de confort. Voir Luc 16:19-31. Daniel a dit qu’après sa mort, Jésus a pris les justes avec Lui au Paradis. J’ai entendu la même doctrine enseigné plusieurs fois aux Etats-Unis par des évangéliques conservateurs.

J’ai posé une question à Daniel sur le panneau qu’il a vu au-dessus de la porte de l’Enfer qui disait: “Bienvenue à la Porte de l’Enfer.” Je lui ai dit que j’avais du mal à croire que Dieu mettrait un tel panneau là, comme il semblerait être sarcastique, inapproprié, de la moquerie. Daniel m’a dit quelque chose que je n’avais jamais considéré, et voudrais encore considérer à la lumière de l’Écriture. Il a dit que Satan a toujours de l’autorité sur les injustes en Enfer, tout comme il en avait sur la terre, et que l’Enfer est effectivement le domaine de Satan. Là le diable torture et tourmente les siens, les gardant captifs aux mêmes péchés auxquels ils étaient asservis lorsqu’ils le servaient sur la terre. N’ayant rien à perdre,

Satan ne les trompe plus sur sa vraie nature, et donc il la révèle pleinement à eux, haïssant ses propres enfants spirituels qui l’ont servi. Dieu ne traite pas avec les injustes jusqu’à ce qu’ils soient traduits devant le Grand Trône Blanc du jugement, après quoi ils sont jetés dans l’étang de feu. Cet étang est une manifestation du jugement de Dieu contre eux, et c’est pourquoi l’Enfer et Satan lui-même y sont finalement jetés. On pourrait se demander: Si l’Enfer est le domaine de punition de Dieu, pourquoi ne jetterait-Il pas les gens en Enfer après leur jugement à Son Grand Trône Blanc, plutôt que dans l’étang de feu? Pourquoi n’y jetterait-il pas Satan aussi, plutôt que dans l’étang de feu comme il nous est dit qu’Il le fera? Et pourquoi Dieu jetterait-Il l’Enfer lui-même dans l’étang de feu si c’est quelque chose de sa conception? Enfin, pourquoi Jésus a promis que “ les Portes du séjour des morts”, ou “l’Enfer”, comme la version “ King James “ le dit, ne prévaudront pas sur Son église. Voir Matthieu 16:18, si « les Portes du séjour des morts » parlent de ou représentent un lieu du domaine de Dieu? Ce sont quelques questions à méditer.

Daniel a également indiqué que le Paradis et le lieu de la grande maison, “la maison du Père” que Jésus a préparée pour son peuple, sont des lieux différents. À l’heure actuelle, les croyants qui meurent vont au Paradis, pas à la grande maison. Il a dit que c’est seulement au retour de Christ quand Jésus emmènera les croyants du Paradis et de la terre et les amènera dans la maison, « la maison de Son Père », comme il y faisait peut-être référence dans Jean 14:2-3. Daniel a dit que la grande maison qu’il a vue est la Nouvelle Jérusalem, ou au moins une partie de celle-ci, qui un jour descendra du Ciel sur la terre. Voir Apocalypse 21:2,10.

En tout cas, j’ai terminé mon enquête encore plus convaincu que Daniel Ekechukwu est vraiment mort dans la nuit du 30 Novembre 2001, et est revenu à la vie l’après-midi du 2 Décembre 2001, en réponse à la foi persistante de sa femme, Nneka. Les preuves sont très convaincantes. Je suis aussi plus persuadé que l’expérience hors de corps de Daniel était authentique, et qu’il avait une opportunité accordée par Dieu de voir des parties du Ciel et de l’Enfer. Et j’ai une fois de plus vérifié que je n’entretiens pas de non pardon dans mon cœur!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 12 =


ATTENDEZ  !
Êtes-vous sauvés ? Et si vous devriez mourir ce soir, passerez-vous l'éternité!!??
Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,  (Hébreux 9:27)

Le partage c'est de l'amour, faites-le!

Partagez  avec votre famille et vos amis
ATTENDEZ  !
Êtes-vous sauvés ? Et si vous devriez mourir ce soir, passerez-vous l'éternité!!??
Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,  (Hébreux 9:27)
Défiler vers le haut
error

Vous aimez ce blog? Veuillez passer le mot :)